La gale noire chez le chien : symptômes et traitement

La gale noire est le deuxième type de gale le plus courant chez les chiens. Elle est connue sous le nom de gale noire parce qu’elle provoque un rougissement caractéristique de la peau chez les chiens qui en souffrent. La gale héréditaire est un autre nom communément utilisé, mais il est erroné car la véritable cause de la maladie est la prolifération de l’acarien Demodex canis.

Dans cet article, nous parlerons de la gale noire, de ses symptômes et du traitement à appliquer en cas d’infection. Dans tous les cas, vous devrez emmener votre chien chez le vétérinaire pour qu’il reçoive un traitement adéquat. Le spécialiste est le seul à pouvoir diagnostiquer la maladie avec certitude.

Qu’est-ce que la gale noire ?

La gale noire se présente généralement sous une forme localisée, n’affectant que certaines parties de la peau. Dans certains cas, cependant, elle peut toucher l’ensemble du corps, ce qui en fait une maladie beaucoup plus dangereuse et difficile à traiter. L’acarien Demodex canis est responsable de ce type de gale. Il vit dans les follicules pileux et les glandes sébacées de tous les chiens, sains ou malades. Dans des conditions normales, le système immunitaire du chien contrôle les acariens. Cependant, lorsque le système ne fonctionne pas, les défenses sont réduites, la population de D. canis prolifère et la maladie apparaît. La maladie semble plus fréquente dans les races de chiens suivantes :

  • Chien de chasse afghan
  • Pitbull Terrier Américain
  • Terrier américain du Staffordshire
  • Boxer Border Collie
  • Dobermann
  • Bouledogue anglais
  • Bouledogue français
  • Berger allemand
  • Shar Pei

Les acariens Demodex canis sont présents chez tous les chiens, pour lesquels il n’y a pas de risque de propagation de la maladie. Il n’y a pas non plus de risque que l’homme soit infecté.

Gale noire : symptômes

La maladie est fréquente chez les chiots, mais peut également apparaître chez les chiens adultes. Les symptômes sont les suivants Une perte de poils (alopécie) localisée sur de petites zones. L’absence de poils peut se produire n’importe où sur le corps, mais elle est plus fréquente sur la tête, la face, le cou, les pattes avant et les épaules. Normalement, ce type de gale noire ne provoque pas de démangeaisons, elle ne cause donc pas d’irritation ou de blessure de la peau, même si cela peut apparaître dans certains cas. La gale démodécique, en revanche, présente les symptômes suivants :

  • perte de poils généralisée (alopécie) sur de grandes parties du corps
  • démangeaisons

Le chien se gratte, se lèche et se mord aux endroits où il se sent irrité Inflammation, desquamation, éraflures, plaies et croûtes Infections cutanées bactériennes.

Gale noire : diagnostic

La maladie doit être diagnostiquée par un vétérinaire. Après avoir pris en compte l’histoire clinique de l’animal, il grattera les zones atteintes à l’aide d’un outil spécial. Il analysera ensuite le résultat au microscope pour déterminer la concentration de l’acarien D. canis.

Dans certains cas, il peut être difficile de trouver des acariens avec un simple grattage et le vétérinaire peut décider d’opter pour une biopsie de la peau. Cela est fréquent chez les chiens à la peau épaisse et aux nombreux plis, comme le Shar Pei.

Gale noire : soins

Le traitement local et généralisé de la gale noire consiste à administrer des médicaments par voie orale ou sous forme de pommades. Le médicament à utiliser et les doses doivent être indiqués par le vétérinaire. Même certains produits d’entretien peuvent aider à guérir la maladie.

Il est important de garder à l’esprit que les médicaments utilisés pour traiter la gale démodécique peuvent avoir des effets secondaires graves : consultez votre vétérinaire pour plus d’informations. En cas d’infection bactérienne secondaire, des antibiotiques sont généralement utilisés.

Le pronostic dépend de chaque cas. Les chiots atteints de gale localisée guérissent sans problème car la maladie régresse lentement. En revanche, chez les chiens adultes atteints de gale localisée, la maladie a peu de chances de disparaître d’elle-même et la durée du traitement peut être plus ou moins longue, mais donne généralement de bons résultats.

Les chiens souffrant de gale noire généralisée ont un pronostic moins favorable. En effet, dans ce cas, le contrôle de la maladie est beaucoup plus difficile et il est possible que le chien souffre à vie.

Les chiens adultes atteints de cette maladie, qu’elle soit localisée ou généralisée, peuvent faire l’objet d’un diagnostic plus approfondi afin de rechercher une éventuelle maladie systémique à l’origine de la diminution des défenses.

Gale noire : prévention

L’acarien responsable de la gale noire chez le chien vivant normalement sur l’animal, il est impossible de l’éradiquer. Il n’existe aucun moyen de prévenir sa présence. Il est toutefois possible de prévenir la maladie en vérifiant toujours que l’environnement dans lequel vit le chien est propre, qu’il n’est pas inutilement surchargé, qu’il est bien nourri, qu’il fait de l’exercice et qu’il dispose de tout ce dont il a besoin.